Bannière entête

Notre ambition dans la dépêche du midi 01.01.2011

www.ladepeche.fr/article/2011/01/01/981083-Castelnaudary-Le-cheval-a-la-portee-de-tous.html

 

Castelnaudary. Le cheval à la portée de tous
équitation
Des chevaux, des bénévoles, un super état d'esprit, espérons que ce genre d'association pourra vivre encore longtemps./Photo DDM
Des chevaux, des bénévoles, un super état d'esprit, espérons que ce genre d'association pourra vivre encore longtemps./Photo DDM
Des chevaux, des bénévoles, un super état d'esprit, espérons que ce genre d'association pourra vivre encore longtemps./Photo DDM
C'est le titre qui convenait le mieux pour un reportage sur une association dont la philosophie est le « développement d'une équitation pour tous et non pas élitiste ». L'Étrier du Lauragais, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, est donc une véritable association loi 1901, et ses membres y tiennent tout particulièrement, installée à deux petits pas du centre ville de Castelnaudary. Le visiteur non informé est surpris que quelques hectomètres à peine après avoir quitté l'agglomération (en direction de Mas-Saintes-Puelles), on puisse trouver un tel havre de paix. Presque « la campagne en ville ». Un lieu magique. Rien d'étonnant, que ce centre équestre associatif soit le plus important du département en terme d'adhérents, un peu plus de 250. Des débutants, l'Étrier accepte les enfants à partir de 3 ans, jusqu'aux seniors, et même jusqu'aux « très vieux adultes », toutes et tous peuvent pratiquer.
Pas de compétition
Mais attention, pas de compétition. C'est une volonté des membres de « l'assos ». Des activités multiples et variées, dont certaines de très haut niveau, mais loin de l'esprit compétition. Centre équestre et poney-club, on trouve à L'Étrier du Lauragais, de l'équitation classique, de dressage, d'obstacles, de randonnée, et « de spectacle », un secteur que les membres entendent développer encore un peu plus. Chaque année, d'ailleurs, les adhérents montent un spectacle équestre à vous couper le souffle. L'été, des randonnées avec hébergement sous tentes sont effectuées, à la découverte de notre beau département. Un tableau idyllique, mais du côté de cette association on est inquiet. Il est vrai que son fonctionnement est complètement basé sur le bénévolat et sur la possibilité d'utiliser trois « emplois aidés ». Or, l'État a décidé de stopper prochainement ce système (CEA). Impossible de les remplacer par de véritables employés, cela entraînerait une augmentation trop importante des tarifs, et le principe même d'équitation à la portée de tous, disparaîtrait.
Powered byE2I sports